Vous aimerez
  • Trois îles qui ont su garder leur intégrité et offrent une Méditerranée pure
  • Des hôtels qui regardent vers le large, l’eau transparente, les oliviers ; la géologie étonnante de Milos
  • Une croisière autour de Folégandros, l’histoire contée de Milos, c’est déjà prévu !
  • Appli smartphone avec GPS, neutralité carbone intégrale, conciergerie, les plus Voyageurs

Contactez un spécialiste Grèce 02 543 95 50

D’autres Cyclades

Les Cyclades sont en mer Egée, et vos îles, à l’ouest des Cyclades. Grèce marine dans toute l’intensité de ses éléments. Chef d’œuvre de Poséidon avec, pour Milos, un coup de pouce d’Héphaïstos, dieu des volcans. Tout cela empli des odeurs entêtantes de la Méditerranée, frangé de plages ravissantes, exsudant l’huile d’olive, bordé de bourgs blancs où sont des tavernes ombreuses, gardien de vestiges antiques. Sérifos, en plus des qualités balnéaires qu’affichent toutes les îles de l’archipel ou presque, offre à la curiosité des voyageurs des monuments orthodoxes et les reliefs d’une histoire mouvementée. De Folégandros, vous remarquez vite que son aspect change sans cesse, qu’elle se plait aux contrastes.
De grandes plages s’y ouvrent discrètement au bout de petits chemins perdus. La voiture permet des approches mais ne saurait aller partout. Volcan ancien au cratère ennoyé, Milos se distingue par une palette étonnamment riche et une activité tellurique réduite aux émanations. Souple, sinueux, nappé par endroits, le tuf ressemble à de la crème. De gigantesques dents de dacite émergent. L’eau et la lumière font de belles grottes bleues. Ces îles, où l’on peut encore se promener seul, avoir plus de sable qu’il n’en faut et être reçu en ami, méritaient un partage équitable de votre temps : trois fois trois jours. Et encore davantage si vous le souhaitiez...

Votre voyage

Dans les archipels, on navigue. Ainsi allez-vous sur mer du Pirée, port d’Athènes, à Milos, par Sérifos et Folégandros. Que serait un voyage aux Cyclades sans la marine ? Sur chaque terre en revanche, vous disposez d’une voiture. Pour la liberté qu’elle procure. Et afin de favoriser l’exhaustivité de vos visites sur des îles dont les ressources et les charmes dépassent de loin la taille modeste. Vos hôtels ont tous cet air cycladique, qu’ils doivent au blanc, au bleu et à quelque chose de facile à vivre. Ce qui ne signifie ni approximation ni monotonie. Quand ensemble ils assurent des conditions de séjour optimales, chacun possède sa situation, son style, son atmosphère. Et sa plage proche. Nous avons inscrit deux rendez-vous à votre agenda. Une circumnavigation de Folégandros, avec intermèdes baignade et snorkeling ; et une sortie à Milos qui va vous réconcilier avec la géologie (on est bien loin en cette occasion des austères sections minéralogiques de nos musées : en Grèce, roches et costumes de bain son compatibles). Qu’ajouter, sinon que la plage à répétition commande les précautions d’usage, crème, etc. Que, dans les restaurants de poisson, le signe k ou un astérisque devant un nom d’espèce indique que les individus proposés sont d’importation (et les autres donc pas). Et que souvlatzidiko désigne un établissement vendant de la viande grillée. Si, chemin faisant, un désir non prévu ou un léger contretemps survenait, vous disposez pour y répondre de coordonnées de notre service de conciergerie sur place.

Itinéraire

Suggestion 100% personnalisable selon vos envies
JOUR 1

Vol pour Athènes - Sérifos

Vol pour Athènes. Transfert privé au port du Pirée. Traversée pour Sérifos. Nouveau transfert et installation pour trois nuits à Sympotama, à l’est de l’île. Etabli sur une colline ocre au-dessus de Chora, l’hôtel ressemble à un fortin moderne. Murs blancs et pans de pierre nue alternent. A l’intérieur, on retrouve ce contraste. Les appartements sont complètement équipés, climatisés, agréables à vivre. Une grande piscine permet de nager vraiment. De la terrasse, on a une vue splendide sur les entours marins. Au restaurant, cela va du poulpe au burger, et de la tourte fenouil au risotto. Le soir, la brise joue entre les tables dressées dehors. Le bar extérieur est tout à fait agréable. On jouit là d’un calme olympien. Des massages sont proposés aux hôtes. Une fois tout en place, prise en main de la voiture de location.

JOURS 2 & 3

Sérifos

La mer se trouve à dix minutes de voiture de l’hôtel. On profite sans modération des plages de sable du littoral. Au bord de l’eau, ou sur les pentes, les villages se tassent comme des jeux de cubes blancs. L’un des principaux monuments de Sérifos est une tour de guet en marbre de période hellénistique. Le musée de Chora, la petite capitale, présente ce que les fouilles archéologiques ont révélé de l’Antiquité locale. Avec son moulin à vent et les vestiges de son château vénitien, l’éclat de ses maisons versées sur la pente, le bourg satisfait au romantisme cycladique. Comme aussi celui de Panagia, dont la vieille église conserve des fresques du XIIIe siècle. Sikamia, la plage du secteur est épatante. Le monastère des Taxiarques - les archanges Michel et Gabriel, généraux des armées célestes - date de 1572. Dans l’église, l’iconostase, le mur d’icônes, est très belle. Les promenades multiplient les panoramas spectaculaires. On trouve là une terre authentique, encore préservée de la logistique du tourisme de masse.

JOUR 4

Sérifos - Folégandros

Transfert au port et traversée pour Folégandros. Nouveau transfert. Installation pour trois nuits sur la côte ouest. L’hôtel, de style Cyclades contemporain, domine une jolie plage en croissant. Votre chambre ouvre sur la mer et vous disposez d’une terrasse particulière, d’où évaluer le taux de remplissage de la plage, d’où vous enchanter du chromatisme changeant de l’eau. Dedans, le blanc encore, dont des gris et du noir adoucissent l’éclat. Le niveau d’équipement permet de couler des jours heureux, et sans nuage technique. De discrètes notes design contribuent à l’agrément d’ensemble. Au restaurant - salle à manger mais, plus régulièrement, terrasse - une cuisine méditerranéenne classique, légère et faite à partir d’ingrédients frais. La boutique maison invite à adopter le chic cycladique, de pied en cap. Prise en main de la voiture de location.

JOURS 5 & 6

Folégandros

Folégandros présente au visiteur un paysage étonnamment divers : plaines, collines aménagées en terrasses, éperons rocheux, plages, falaises. Le bourg principal (caractéristique de la manière de l’archipel : blanc avec des capuchons bleus) est ainsi établi au sommet d’un à-pic de deux cents mètres. Dans les jardins et dans les pots fleurissent le laurier rose, l’hibiscus, le clivia, le figuier de Barbarie, etc. Les plages d’Agios Nikolaos et de Katergo, la première pour son isolement, la seconde pour ses tamaris et son esprit lagon, se partagent les suffrages des experts.
Déjà prévue au programme - Une croisière privée autour de Folégandros. La sortie en speedboat permet d’abord de profiter de la mer pour elle-même ; ensuite, de se donner sur la terre un point de vue renouvelé ; enfin, d’approcher des spots difficiles d’accès autrement. Ces derniers, tenant à la géologie de l’île, en époustouflent plus d’un. En cours de route, on s’arrête pour piquer une tête et, muni d’un masque et d’un tuba, ou de bouteilles et d’un détendeur, y regarder de plus près : poulpes, mérous, rascasses et beaux paysages sous-marins.

JOUR 7

Folégandros - Milos

Transfert au port et traversée pour Milos. Nouveau transfert. Installation pour trois nuits à Pollonia, au-dessus d’une mince plage de galets. Ce qui frappe surtout, de sa terrasse particulière, c’est le bleu énorme de la mer et du ciel - rien ne venant accrocher le regard, sinon les bosses de Kimolos, au nord. L’hôtel pourrait se décrire blanc bleu, traditionnel contemporain, comme bien des établissements des Cyclades. N’était quelque chose en plus, un je-ne-sais-quoi mieux fini, équilibré, senti, net. Béton poli, bois de pin, coton aérien, lumière, on se sent d’emblée particulièrement bien dans sa chambre. La salle de bain faisant monter d’un cran cette impression positive. Chaque matin, le petit déjeuner, commandé la veille, arrive dans un coffre en bois. On s’en régale chez soi, en toute intimité. Un snack pendant la journée ? Il suffit de demander. Prise en main de la voiture de location.

JOUR 8

Milos

D’où vient la Vénus de Milo ? De Milos ! On aimerait que cette Aphrodite soit l’emblème des splendeurs minérales de l’île, mais elle est en marbre de Paros. Nonobstant, l’érosion fait ici un travail d’artiste dans des formations rocheuses extrêmement variées. Et point n’est besoin d’être géologue pour en jouir, il suffit d’être sensible à la beauté des formes et des couleurs. Des ressources limitées en eau douce font la végétation éparse, on rencontre néanmoins oliviers, orangers, cyprès, arbousiers et l’indispensable vigne. On visite aussi de ravissants villages, comme Plaka et Pollonia. Surtout, on profite des soixante-dix plages ouvertes au farniente et aux activités nautiques. Bien souvent, sable et curiosités géologiques se conjoignent. Le théâtre romain date du IIIe siècle avant J.-C., legs antique d’importance. Il mérite une visite. Toutefois, les amateurs de glisse lui préféreront sans doute les plages de Papikinou et d’Achivadolimni, dans la baie d’Adamantas : wind et kitesurf s’y pratiquant allègrement.
En option - Catamaran sur la côte ouest.

JOUR 9

Milos

Déjà prévu au programme - Milos, île volcan, avec un guide privé francophone. Tuf, trachyte, obsidienne, dacite - roches volcaniques - sont donc la conséquence de cela. Sol et sous-sol ont depuis longtemps fait la réputation de Milos. Dès la préhistoire, l’obsidienne était extraite et circulait sur de longues distances. La journée commence au musée minier d’Adamas. Ce qui permet de s’expliquer les particularités chromatiques de l’environnement. Et d’en apprendre un peu plus long sur une activité dont dépend encore bon nombre de ses habitants (extraction de kaolin, de perlite, de bentonite). La plage de Fyriplaka est l’occasion à la fois d’une délicieuse baignade et - à propos de ses beaux rochers orangé, vieux rose, rouille - d’une passionnante leçon de choses. Ailleurs, on voit s’élever des fumerolles au-dessus de sources sulfureuses. Les anciennes mines de souffre composant des friches d’un abandon étrange.

JOUR 10

Milos

Rendu de la voiture à l’aéroport et vol retour, via Athènes.

A la carte

Catamaran sur la côte ouest de Milos

La Grèce depuis toujours a partie liée avec les bateaux. Aussi est-il constamment judicieux de l’aborder par la mer. La côte ouest de Milos présente des falaises, des roches tourmentées, des plages, des grottes, une douzaine de ports de pêche de poche et ces couleurs qui sans cesse surprennent. Vous embarquez à bord d’un catamaran, qui vous emporte pour une journée d’exploration maritime d’Adamas à la baie pirate de Kleftiko. On admire le bleu, la transparence, les formes inattendues de la roche, les petites maisons et, entre les oh ! et les ah ! de surprise, on se baigne dans l’eau claire, on entre en apnée dans une grotte, on déjeune sur le pont. Bref, on prend la vie du bon côté.
En option - Avec un skipper anglophone

Sifnos - Avec quelques jours de plus

Sifnos émerge d’une Egée d’un bleu intense. Ses reliefs, qui portent des pistachiers, des genévriers, du thym, des câpriers, deviennent lie-de-vin au couchant. Au printemps, les fleurs sauvages éclatent un peu partout. Les lys maritimes ouvrent leurs corolles blanches sur les plages. On rencontre dans tous les coins ces églises immaculées qui semblent composées de figures géométriques simples : pavés, demi-sphères, cylindres. Le port charmant de Kamares laisse bien augurer des autres villages. La capitale, Apollonia, par exemple, dont les tavernes ouvrent tard. Ou Artemonas, et ses demeures vénitiennes. Le Kastro est un bel exemple d’architecture défensive ancienne, concentrée, les maisons tournant le dos à l’extérieur. On fait alterner séances plage et randonnées dans la campagne, de bourg en bourg. Avec l’argile qui se trouve sur place en abondance, les potiers font les récipients, mastelo, skepastaria, dans lesquels sont cuits à l’étouffée agneau et pois. Ils contribuent donc de façon décisive aux saveurs de l’île. Fromages et vin locaux vont parfaitement ensemble. Et la salade de câpres est un plat de caractère.
En option

Budget estimé

Selon saison, types d'hébergements et activités
Le budget estimé pour ce voyage est de 3500€ à 4400€/personne.

Parler de prix fixe lorsque l'on évoque un voyage sur mesure a peu de sens. En effet, celui-ci varie suivant de nombreux facteurs (niveau de prestations, période, délai de réservation et bien d'autres encore). Le seul prix exact sera celui de votre devis personnalisé.

Le prix moyen constaté pour ce voyage est de 3900€/personne.
  • Le transport aérien
  • Les taxes aériennes et surcharge carburant
  • La neutralité carbone intégrale par absorption des émissions de CO2 de votre voyage (par le biais de notre fondation Insolite Bâtisseur Philippe Romero)
  • Les transferts
  • A Sérifos, Folégandros et Milos, la location pour 3 jours d’un véhicule de catégorie A/C
  • Les traversées en bateau Sérifos / Folégandros et Folégandros / Milos
  • Les 3 nuits à Sérifos, en appartement double, avec petits déjeuners
  • Les 3 nuits à Folégandros, en chambre double vue mer, avec petits déjeuners
  • Les 3 nuits à Milos, en chambre double vue mer, avec petits déjeuners
  • La croisière privée autour de Folégandros, avec un skipper anglophone
  • Milos, île volcan, avec un guide privé francophone
  • Notre service de conciergerie sur place
  • Un service de navigation GPS accessible depuis l’application Voyageurs du Monde, chargé avec votre parcours, les coordonnées de vos hôtels et bonnes adresses
  • Réf: 1549239
    Nos experts à votre écoute
    Contactez nos conseillers specialistes pour créer votre voyage sur mesure